...
 
     
         
         
     
  retour à la liste

 
     
 

Gérard
Serée

www.gerardseree.com


Né à Evreux en 1949.
Vit et travaille à Nice

 

     
Barbe Bleue
2012 - Huile sur toile
 
     

Dans l’acte de peindre, Gérard Serée se libère comme peut le faire un danseur, un boxeur ou un musicien, en des espaces virtuels transposés. L’investissement gestuel, la relation permanente avec la danse, et toujours le rapport à l’écriture et aux calligraphies orientales, sont autant de traits qui caractérisent sa pratique picturale. La révélation de l’être et de ses mystères provient ici d’un travail sur le corps et avec celui-ci.

Barbe bleue sous l’eau — C’est une peinture de (chasse à courre) : un peu de rouge sang, rouge Tango rouge Flamenco ; olé olé. Un grand coup de gong ! La grosse caisse à son tour, boum. Le souffle du vent dans les arbres… Du vert, beaucoup de bleu, du jaune…
Je circule autour de ma toile comme un danseur le pinceau au bout des doigts comme un prolongement de mon corps, les coups de brosse qui s’enfoncent dans la matière huileuse colorée toute fraîche qui fait apparaître les tons du dessous ils font résurgences un peu comme un visage envahi par une barbe bleue un brun baroque une autre note bleue, comme une petite cantate !
Elle chante, elle chante chut…, moderato cantabile. De nouvelles couleurs vont surgir. Il en perd sous l’eau les traits de son visage dans l’entremêlement des poiles de sa barbe. Il coule dans les profondeurs de la mer. Absorbé par les graves et les aigus des sirènes et des baleines qui lui arrivent dessus.
Il faut dire que c’est de bon ton pour ce genre de peinture ! Le Bon son. GERARD SEREE

 
 
- FESTIVAL DU PEU ® -