...
 
     
         
         
     
  retour à la liste

 
     
 

Olivier
Paoli

www.jauraisvouluetre.com


Né à Lyon en 1973. Vit et travaille ici et nulle part

 

 

J'aurais voulu être
2009


Essentiellement constitué de vidéos, le «travail plastique» d’Olivier Paoli est réuni sous l’appellation générique, J’aurais voulu être. Dans ces micro-fictions, Paoli endosse divers rôles, celui du paparazzi, du producteur, du candidat, du groupe de rock et même de la citation, comme autant de moyen d’échapper à lui-même. Il donne corps à un univers fictif qui joue sur l’usurpation d’identité et sur le travestissement des apparences. Fondées sur une véritable économie de moyens, la production plastique d’Olivier Paoli et sa posture relèvent souvent d’un ready-made de l’attitude et de l’image.
Olivier Paoli détrousse Olivier Paoli et se joue de ses images. Sans fausse pudeur, il les investit, les détourne pour en devenir le personnage de référence. Une grande famille de portraits ou plutôt d’autoportraits s’inventent au fil de l’autre entre fascination et drôlerie. Être ce que l’on n’est pas, ce dont on est le plus loin, ce que l’on ne sera jamais, une sorte de portrait chinois en creux. Une douce mégalomanie non dénuée d’une dose certaine d’autodérision. Une étrangeté à soi-même finalement atrocement banale. Aux heures glorieuses du déguisement, de l’image travestie, des oripeaux et de la camoufle, Olivier Paoli touche plus que jamais au contemporain. L’angoisse de n’être que soi, et à peine encore. Alors tromper son monde mais sans fard. Il suffit d’y croire. C’est une convention théâtrale que Olivier Paoli passe avec son spectateur : tout est faux mais regardez ! Mettre en place une économie du peu, du presque rien, du silence. Une intervention infime, commander le regard de l’autre. Resserrer ensuite le protocole de plus en plus autour du moindre effort jusqu’aux limites du contemplatif. Limiter l’intervention à ce qui est, un grand recyl’art. Fureter, déloger, s’approprier en toute paresse. Se prendre pour et devenir.

 
- FESTIVAL DU PEU ® -