Philippe PASTOR
www.philippe-pastor.com

J'ai vu le feu ravager la montagne ; je ne me résigne pas à sa destruction et refuse d'oublier. Je suis horrifié par cette nature défigurée, révolté contre les auteurs de cette destruction... Ce spectacle désolant est le miroir de la société.

Réalisées à partir des troncs d’arbres calcinés de la forêt de la Garde Freinet (Massif des Maures, Var, sud de la France) dévastée durant l’été 2003 par des incendies tant d’origine criminelle que par négligence, ces sculptures permettent de redonner une forme de vie à ces grands arbres, parfois centenaires.

Impuissant face à ces incendies dévastateurs, l’artiste crie ainsi sa colère, sa révolte et tente de renvoyer chaque individu devant sa propre responsabilité. Par ce travail, Philippe Pastor souhaite aussi sensibiliser un large public sur les dégâts causés par les feux de forêt et la nécessité de préserver les ressources environnementales.

 

Les Arbres Brûlés


Dans le cadre de son initiative sur « l’Art et l’Environnement », le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), en collaboration avec le Natural World Museum (NWM) de San Francisco, expose quarante cinq « Arbres Brûlés » de l’artiste Philippe PASTOR au siège de cette institution à Nairobi, au Kenya depuis le 31 mars 2006. Le but est de responsabiliser, éduquer et motiver un large public sur la question de l’environnement, et ce à travers le langage universel de l’art.

« L’art extraordinaire de Philippe PASTOR reflète à la fois la beauté et la tragédie de ces sentinelles du monde naturel. Son travail apporte de la beauté tout en comprenant le chaos de la destruction de la nature et nous rappelle que chérir est la première étape pour préserver. » PNUE

 

retour à la liste des artistes